Le 07 déc 2009

Je préfère le Front national à l’UMP !

Tout amateur d’art vous dira qu’il préfère l’original à la copie. Avec le débat sur l’identité nationale, le monstre emprunt de frustrations, de racisme et de xénophobie qui est enfoui chez certains Français, se réveille et de plus trouve une légitimité à travers un grand parti comme l’UMP, premier parti de France en termes de militant. Il a suffit d’un débat pour faire une digression et se focaliser sur l’immigration et d’un vote suisse pour unifier les soldats de l’extrême.

Originaire de Dreux et ayant combattu le Front national, je ne puis accepter ces réminiscences d’un temps qui n’est pas si lointain. Avec le FN, les choses étaient claires. A l’UMP, c’est un cheval de Troie en bonne et due forme que l’on propose, avec un monstre à l’intérieur. Loin de voter à gauche et certainement jamais à l’UMP (dans le cadre de référence actuel), je trouve scandaleuses les tergiversations auquel on assiste en ce moment.

Heureusement, nombre de leaders de l’UMP – a priori les meilleurs – sont des hommes d’Etat affichant les valeurs que nous a enseignées l’école de la république : humanisme, respect d’autrui, droits et devoirs.

Il est honteux que des leaders politiques se glissent dans la peau d’extrémistes pour s’attirer des votes en tenant les propos que l’on entend çà et là, des porte-parole de l’UMP à ce maire inconscient qui tiennent des propos clairement xénophobes. La Suisse n’est pas et ne sera pas un exemple pour la France. C’est la France qui doit être exemplaire.

Pour ma part, je ne pense pas que Sarkozy leur ait demandé quoi que ce soit. Mais le schéma de cour a prévalu et ces personnes veulent plaire au Roi Sarkozy. Bien leur en fasse, s’ils souhaitent briller, mais on ne joue pas avec les valeurs de la France, pays des lumières, pays où j’ai appris à comprendre le monde et à en accepter les différences.

Non à ces hooligans de la république ! Non à ces opportunistes électoraux !

Si débat il doit y avoir, c’est sur un projet de société qui est à définir dans une France plurielle avec ses richesses et sur la base d’un socle commun à construire.

  • J’aime la France, je n’aime pas les hooligans,
  • J’aime la France, je n’aime pas les opportunistes politiques,
  • J’aime la France des républicains,
  • J’aime la France et les hommes qui réunissent ce qui peut sembler épars

A tous ces hommes et femmes, mobilisons-nous pour faire aimer la vraie France qui ne singe pas les pays qui divisent leurs peuples, mais qui est et qui doit rester la locomotive pour redonner du sens à une nation en quête de projet unificateur.


Partagez l'info de cet article avec vos amis!

Une réflexion au sujet de « Je préfère le Front national à l’UMP ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *