Le 21 mar 2011

Appel à binationaux de France et de Navarre

Quand on aime la France, on ne la salit pas avec des votes d’extrême droite, on ne la dévoie pas avec des débats stigmatisants sur l’Islam, la laïcité, et autres sujets qui sont plutôt loin des préoccupations économiques et sociales des citoyens français quels que soient leur couleur, leur race, leur religion ou leur sexe.

Quand on aime la France, on lui donne un sens, on l’implique pour bâtir un projet de société qui tienne compte des changements majeurs de ces dernières années, On crée un corpus de valeurs et de fondamentaux qui intègre tous les segments de la société.

J’aime la France qui donne le tempo au monde, qui est une référence culturelle, initiatrice de changements majeurs dans l’histoire.

A l’heure où le militantisme devient une nécessité absolue, il est temps de se réveiller, de se lever et de dire non. Les résultats de ces cantonales ne sont pas un accident : ils étaient prévisibles au regard de ces derniers mois et des débats récurrents. Alors disons non.

Non à ces hommes politiques perdus qui n’ont comme seul projet que de se faire réélire, qui ont perdu leurs valeurs républicaines, leurs références gaullistes.

Un jour, Rosa Park est restée assise dans le bus qui le lui interdisait, et le début de l’histoire d’une autre Amérique a commencé.

Je rêve de cette nouvelle France que j’aime et qui m’a tant donné pour être ce que je suis aujourd’hui et je ne veux laisser personne l’insulter, fussent-ils des hommes politiques, des polémistes, des philosophes imminents mais tellement à côté de l’histoire que les peuples veulent écrire ensemble dans le respect des uns et des autres.

Lutter contre les fondamentalismes de tout bord est la mission de tous et un combat de tous les jours.

Alors réveillons-nous, réveillez-vous ! Là où nous sommes, ne laissons pas brouiller l’image de cette France que nous aimons.

Binationaux, là ou vous êtes, à droite ou à gauche, levez-vous, dites non et faites le savoir.

Il ne s’agit pas là de communautarisme, mais d’amour pour cette France que personne ne veut quitter et que nous devons tous défendre !


Partagez l'info de cet article avec vos amis!

3 réflexions au sujet de « Appel à binationaux de France et de Navarre »

Répondre à Faire Fortune Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *