Le 19 juin 2014

Les employés d’abord, les clients ensuite?

Je peux comprendre que cela puisse choquer certains dans notre environnement, mais force est de constater que nous entrons dans une ère nouvelle, où le capital humain pour l’entreprise devient la source véritable de la création de valeur.
Comment ne pas comprendre que sans collaborateurs bien dans leurs têtes et dans leurs peaux, c’est-à-dire totalement engagés et avec un degré d’appropriation de l’entreprise, le créateur de valeur reste éphémère?
Les collaborateurs sont en quête de leadership au niveau de leurs dirigeants, de sens et d’humanité. Cela veut dire que le défi managérial est de développer une véritable et durable logique de conversation à contrario d’une démarche managériale essentiellement basée sur les processus.
Les employés d’abord, c‘est la garantie d’un déploiement efficace et durable d’une stratégie orientée clients externes avec une création de valeur certaine, reconnue et partagée par toutes les parties prenantes.
Les employés d’abord, c’est accepter que le management ne soit pas exclusivement le pouvoir, mais accepte sa propre évaluation en 360°, et par conséquent sa remise en question. Cela bien évidement dans la perspective de créer un écosystème dynamique pour une performance globale et durable.
Plus de transparence, un partage de la vision, un leadership inspirationnel, de la confiance, un accès facile au management quelque soit le niveau de la hiérarchie, faire en sorte que le collaborateur soit un véritable acteur du changement et un stakeholder au service de l’entreprise et de sa pérennité.
En un mot, pour penser client, il nous faut penser collaborateur et pour cela, il nous faut changer le paradigme de nos dirigeants !

Lire la suite

Les commentaires sont fermés

Rédiger un commentaire